Forum Test
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

avatar
Messages : 140
Date d'inscription : 08/03/2018
Age : 18
Emploi/loisirs : Maitre incontesté de son forum
Humeur : Très joviale
Who am i !

Le Hellhound - Post Vacants

MessageSujet: Le Hellhound - Post Vacants Mar 13 Mar - 13:25


Nom du personnage -> Libre
Nom du personnage -> Réservé
Nom du personnage -> Pris



Jordan Parrish

SURNOM
/
ÂGE
31 ans
SEXE
Masculin
STATUT FAMILIAL
Célibataire
ORIENTATION
Hétérosexuelle
RACE
Hellhound
RANG
/
MEUTE
Scott
FT. AVATAR
Ryan Kelley
Caractère
C'est une personne sociable qui veut le bien à tout le monde. Il a du mal avec sa nouvelle condition de créature surnaturelle. Il se sent responsable des morts survenues pendant que le Hellhound le contrôlait.

Recommandation: Il vous est demander d'écrire la fiche à votre façon (pas de copié coller), sans oublier les points important.

Avatar et lien : Non négociable.



FICHE PAR ATHENA.


Histoire


Jordan Parrish est un policier qui remplace Tara Graeme, l'ancienne adjointe du Shérif Stilinski, qui est décédée.
Parrish lance, sous les ordres du Shérif, un avis de recherche sur Stiles. Il revient rapidement avec des nouvelles sur la localisation de la voiture de celui-ci. Plus tard, il est interpellé par l'agent McCall au sujet de la retranscription de la conversation que Scott avait eue avec Stiles au téléphone.
Parrish entre dans le bureau du Shérif pour lui faire signer le reçu d'une commande de cartouches et de batterie. Ils sont interrompus par l'agent McCall, et il sort du bureau. Plus tard, il met son expérience dans l'armée au service de la police en se portant volontaire pour désamorcer une bombe potentielle. Il découvre alors que la boite ne contient pas une bombe, mais la plaque du bureau du Shérifs Stilinski.
Il organise le transfert des preuves liées au meurtre de Katashi. Le soir du transfert, il se fait mettre K.O par Kincaid.
Il relâche Derek et Chris, mais refuse de les laisser partir avec les armes de Argent, jugées trop dangereuses.
Parrish demande au Shérif de rentrer chez lui pour se reposer et de le laisser s'occuper de Stiles. Il dit ensuite qu'il s'est senti « comme attiré » par Beacon Hills. De plus, une place s'était libérée au poste. Pour lui, ce n'était pas le fruit du hasard.
Il interroge Isaac, Scott et Lydia au sujet du meurtre de Allison. Il assiste ensuite à l'apparition des Onis au commissariat et tente de les combattre.
Il se rend sur l'ancien emplacement de la maison des Hale pour y interpeller un jeune homme qui se trouve être Derek en compagnie de Haigh. Au commissariat, Parrish prend le jeune garçon en charge et tente de gagner la confiance de celui-ci en lui retirant les menottes. Il est alors interpellé par Haigh qui lui montre le résultat du test de comparaison d'empreintes qui correspondent à celles de Derek Hale, mais le jeune homme n'est visuellement pas le Derek que tout le monde connaît.
Parrish discute avec le Shérif de la scène de crime de la maison Walcott en ayant l'impression de passer à côté de quelque chose. Plus tard, il se rend chez les Walcott et examine les photos de la scène dans sa voiture. Ayant aperçu une silhouette dans la maison, il décide de s'y rendre et tombe nez à nez sur Lydia. Ils découvrent alors une chambre froide remplie de cadavres.
Parrish est présent sur le toit de l'hôpital pour enquêter sur le meurtre de Sean. Sur ordre du Shérif, il quitte la scène de crime et demande au reste de l'équipe de le suivre. Au commissariat, il interrompt Derek et le Shérif et apporte son expertise militaire quant aux outils utilisés par The Mute. Il parvient à craquer l'ordinateur de The Mute et tombe sur le logiciel de contact du Bienfaiteur.
Durant sa patrouille, Parrish trouve Meredith sur la route de Beacon Hills et la ramène au commissariat. Il s'étonne ensuite que le Shérif ait appelé Lydia sur demande de Meredith et suppose que cela concerne son don présumé de médium. Il pousse ensuite Meredith à donner les numéros pouvant les aider. Il propose alors à Lydia de la raccompagner chez elle. On découvre que son nom apparaît sur la liste des créatures surnaturelles à tuer.
Parrish vient arrêter Violet et celle-ci reconnaît son nom présent sur la liste. Il reçoit ensuite la visite de Stiles et Lydia qui lui montre la liste et lui montre qu'il y figure. Ils demandent alors son aide afin de voir Meredith qui est en isolement à Eichen House. Ils s'y rendent donc et Parrish parvient à convaincre Brunski de les laisser voir la jeune femme. Il intervient au cours de l'entretien pour tempérer Lydia et Stiles en leur demandant d'y aller doucement. Plus tard dans la soirée, il téléphone à Lydia et lui apprend qu'ils ont retrouvé Meredith pendue dans sa chambre.
Il se réveille attaché au volant de sa voiture de patrouille et voit Haigh la recouvrir d'essence. Parrish supplie alors son collègue de ne pas faire ça. Haigh lance alors un briquet allumé et regarde Parrish hurler de douleur sous les flammes. Plus tard, Parrish fait irruption au commissariat nu et recouvert de cendre et s'en prend physiquement à Haigh. Il se fait ensuite examiner par Derek devant Scott et Lydia et pause des questions sur ce qu'ils sont. Ils lui expliquent alors que les créatures surnaturelles de Beacon Hill sont tous sur une liste noire et que des assassins en ont après eux. Il écoute ensuite Lydia raconter l'histoire de la liste noire, de sa grand-mère et de Meredith. Parrish arrive juste à temps à Eichen House pour sauver Stiles et Lydia en tuant Brunsky.
Il vient faire son rapport au shérif sur la fouille du bureau de Brunsky mais dit qu'il n'a rien trouvé. Il s'étonne alors de voir Lydia toujours présente au commissariat. Il surveille ensuite la discussion entre Peter et Meredith et se fait mettre K.O par celui-ci.
Il retrouve Chris dans les tunnels où se cachait Kate et refuse de le laisser seul. Il tente alors de le sauver en dépliant ou en arrachant du mur la barre de métal sur laquelle l'homme est empalé mais sans succès. Il parvient à pousser Chris à puiser dans ses dernières forces pour l'aider dans cette tâche. On peut alors voir ses yeux changer de couleur pour devenir couleur flamme.
Parrish débarque au Mexique avec Chris et les Calaveras pour sauver Kira et Scott. Lydia lui apporte ensuite une version papier du bestiaire et lui explique qu'il est possible que celui-ci contienne des informations sur la créature qu'il est.
On apprend que Parrish est un "Hellhound" ou un "chien des Enfers", il est le gardien du surnaturel.
Le Hellhound qui sommeillait en Parrish se réveille lorsqu'il est en Afghanistan, il essaie de désamorcer une mine mais celle-ci explose. Dans un même temps, Scott, Stiles et Allison se sacrifient pour sauver leurs parents, ce qui réactive le Nemeton, ramène Parrish à la vie (en éveillant le Hellhound qui est en lui) et l'attirera à Beacon Hills.
On découvre beaucoup sur ses capacités, lorsqu'une chimère meurt, le Hellhound prend le contrôle et emmène les corps jusqu'au Nemeton pour les brûler. Le Hellhound étant le protecteur du surnaturel, il ne blessera personne si on ne se met pas sur son chemin lorsqu'il emmène les corps au Nemeton, le Hellhound n'est pas une créature violente et est en plus très discret, c'est pour cette raison que personne ne savait qui emmenait les corps. Les seuls moments où le Hellhound prend une forme agressive est quand on l'empêche de prendre les corps. Le Hellhound peut se servir du feu pour attaquer mais il possède également une force supérieure à celle d'un Alpha.
Parrish, toujours possédé par le Hellhound part toutes les nuits chasser le "Succès" (aussi appelé la "dernière chimère", "la Bête", "La Bête du Gévaudan" des Dread Doctors).
Nous avons pu voir un réel aperçu de ces capacités lors de son apparition à Eichen House lorsqu'il se bat contre la meute de Théo où il a montré qu'il pouvait vaincre ses adversaires avec une grande facilité, qu'il pouvait supporter des blessures sévères et qu'il savait traverser (en les brûlant) les murs de sorbier.
Parrish, toujours possédé par le Hellhound, cherche et combat la Bête, cependant il perd et se retrouve avec de grosses blessures qui guérissent lentement. Lydia l'emmène voir Gérard et Chris Argent afin que tous deux trouvent une solution pour battre la Bête. Leur idée est de faire baisser la température de son corps afin qu'il entre dans un état de transe pour atteindre la partie surnaturelle qui est en lui, le Hellhound. Dans son état de transe, Gerard, Chris et Lydia parlent au Hellhound, et apprennent des choses troublantes car le Hellhound leur révèle que Parrish est mort en Afghanistan et que le Hellhound est né au moment de sa mort. Il leur révèle également qu'il se sert du corps de Parrish comme hôte pour pouvoir accomplir son devoir de gardien du surnaturel. Lydia essaie de le convaincre de faire équipe avec Jordan afin de combattre la bête mais celui-ci refuse. Lorsque Jordan sera sorti de sa transe, Lydia lui racontera tout et Parrish essayera de quitter la ville pour ne plus y causer de dégâts car il se sent déjà coupable de ce qu'il s'est passé.


FICHE PAR ATHENA.



Les liensLydia Martinsurnaturellement connectés, amis prochesDiscuter par mp à Lydia Sheriff Stilinski Collègues, amis, alliésDiscuter avec le joueur.Chris ArgentAmis, AlliésDiscuter avec le preneur.Theo RaekenEnnemiDiscuter avec le joueur.©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
Who am i !

Le Hellhound - Post Vacants

MessageSujet: Re: Le Hellhound - Post Vacants Dim 18 Mar - 21:56
Arthur Andrews

SURNOM
/
ÂGE
22 ans
SEXE
Masculin
STATUT FAMILIAL
Célibataire
ORIENTATION
Hétérosexuelle
RACE
Hellhound
RANG
/
MEUTE
/
FT. AVATAR
K.J. Apa
Caractère
Cyprum itidem insulam procul a continenti discretam et portuosam inter municipia crebra urbes duae faciunt claram Salamis et Paphus, altera Iovis delubris altera Veneris templo insignis. tanta autem tamque multiplici fertilitate abundat rerum omnium eadem Cyprus ut nullius externi indigens adminiculi indigenis viribus a fundamento ipso carinae ad supremos usque carbasos aedificet onerariam navem omnibusque armamentis instructam mari committat.

Illud tamen te esse admonitum volo, primum ut qualis es talem te esse omnes existiment ut, quantum a rerum turpitudine abes, tantum te a verborum libertate seiungas; deinde ut ea in alterum ne dicas, quae cum tibi falso responsa sint, erubescas. Quis est enim, cui via ista non pateat, qui isti aetati atque etiam isti dignitati non possit quam velit petulanter, etiamsi sine ulla suspicione, at non sine argumento male dicere? Sed istarum partium culpa est eorum, qui te agere voluerunt; laus pudoris tui, quod ea te invitum dicere videbamus, ingenii, quod ornate politeque dixisti.

Recommandation: Texte....Texte...texte



FICHE PAR ATHENA.


Histoire


Cyprum itidem insulam procul a continenti discretam et portuosam inter municipia crebra urbes duae faciunt claram Salamis et Paphus, altera Iovis delubris altera Veneris templo insignis. tanta autem tamque multiplici fertilitate abundat rerum omnium eadem Cyprus ut nullius externi indigens adminiculi indigenis viribus a fundamento ipso carinae ad supremos usque carbasos aedificet onerariam navem omnibusque armamentis instructam mari committat.

Illud tamen te esse admonitum volo, primum ut qualis es talem te esse omnes existiment ut, quantum a rerum turpitudine abes, tantum te a verborum libertate seiungas; deinde ut ea in alterum ne dicas, quae cum tibi falso responsa sint, erubescas. Quis est enim, cui via ista non pateat, qui isti aetati atque etiam isti dignitati non possit quam velit petulanter, etiamsi sine ulla suspicione, at non sine argumento male dicere? Sed istarum partium culpa est eorum, qui te agere voluerunt; laus pudoris tui, quod ea te invitum dicere videbamus, ingenii, quod ornate politeque dixisti.


FICHE PAR ATHENA.



Titre ou citationPrénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.©️️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Nouveau gn post-apocalyptique!
» La femme de chambre poursuit le NY Post pour diffamation
» Le hellhound ou la basilisk
» Besoin de votre aide pour les postes vacants
» Dreamers bring ideas, projects to post-quake Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Creatures Of Beacon Hills :: La brochure :: Dossiers des prés-créer :: Scénarios-